Amélioration de la mobilité dans le Vexin par l’innovation centrée usagers

Dans le Vexin, un territoire essentiellement rural situé en périphérie d’agglomération, la mobilité soulève des problématiques complexes au sein de la population. Les habitants sont, par défaut, captifs de la voiture individuelle qui est utilisée autant pour de longues distances que pour des trajets de proximité.

Afin d’améliorer la mobilité sur le territoire, les élus du Conseil départemental du Val d’Oise ont missionné les services du Département pour connaître les besoins des habitants du Vexin et concevoir, avec la population, des solutions innovantes, qui soient alternatives à la voiture individuelle, et complémentaires aux transports collectifs.

Afin de répondre à cette demande, l’équipe projet a mis en œuvre une démarche innovante, centré usager, issue du design de service. Cette démarche permet de conduire une analyse des besoins auprès de la population tout en l’associant au processus et à la création de nouvelles solutions de mobilité. Elle a également pour objet de concevoir ou d’adapter ces nouveaux services, puis de les tester avant de procéder à leur déploiement éventuel sur le territoire.

Dans le cadre de cette démarche, trois projets sont en cours d'expérimentation sur le territoire :

"Plutôt Actif" - "Coup d’Pouce" - "Cmabulle"

Constat : L'une des problématiques les plus récurrentes dans le Vexin concerne les déplacements des enfants, notamment extra-scolaires. L’accompagnement de ces derniers prend une part très importante du budget temps des parents. Le choix des activités extra-scolaires est un véritable casse-tête. Les compromis sont courants et il n’est pas rare de renoncer à une activité trop éloignée au profit d’une autre, moins désirée, mais plus proche.

Leviers d'amélioration : Dans la mesure du possible, les parents s'organisent avec des amis ou des voisins afin de partager les accompagnements et d'être plus flexibles. Néanmoins, ces modalités d'entraide sont limitées compte tenu du faible nombre de familles dans les communes et de l’éparpillement des activités extra-scolaires sur un grand territoire. Faciliter la rencontre et l'organisation des déplacements entre parents de différents villages pourrait permettre un plus grand choix d'activités tout en optimisant les accompagnements.

Solution expérimentée : « Ma Voiture Nos Loisirs » est un service d’entraide entre les parents pour les déplacements extra-scolaires réguliers des enfants. Le service s’appuie sur les associations de sports et de loisirs pour sa promotion, et sur une plate-forme web pour la mise en contact et l'organisation entre les habitants. L’objectif est de réduire la charge des parents tout en rendant plus accessible les activités. Ce service sera développé à la rentrée 2017 pour une expérimentation à partir de septembre 2018.