Les espèces exotiques envahissantes

L'impact de l'homme sur l'environnement, notamment lors des échanges commerciaux a favorisé la prolifération d'espèces faunistiques et floristiques dites "exotiques envahissantes ou invasives" au détriment des espèces endémiques. Cette propagation rapide et en masse soulève plusieurs enjeux environnementaux, sanitaires ou économiques.

Liste des espèces exotiques envahissantes (EEE) d'Ile-de-France

1) Les espèces faunistiques

Dans le cadre de la stratégie régionale relative aux espèces exotiques envahissantes, le Centre National de la Recherche Scientifique, le Muséum national d’Histoire naturelle et l’Agence Française pour la Biodiversité ont lancés le site internet : EEE-FIF « Espèces Exotiques Envahissantes Faune Introduite en France ». Il permet, par un formulaire simple, de signaler une observation d’espèce animale invasive (oiseaux, papillons, insectes…). De nombreuses informations pédagogiques y sont disponibles pour apprendre à suivre et à déterminer les espèces.

Notamment pour les espèces suivantes :

  • Papillons (Brun du Pélargonium, Pyrale du Buis),
  • Punaises (Punaise américaine, Punaise diabolique),
  • Écrevisse (Ecrevisse signal),
  • Crabe (Crabe chinois),
  • Vers plats (Obama nungara et Parakontikia ventrolineata),
  • Tortue (Tortue serpentine),
  • Frelon (Frelon asiatique).

Ces dernières années, avec l’augmentation des transports, le transit des espèces se densifie. Ces espèces, importées volontairement ou involontairement sur le territoire, deviennent rapidement problématiques et engendrent des impacts sur l’économie, la santé humaine, mais aussi la biodiversité, prenant ainsi la place des espèces locales.

2) Les espèces floristiques

Le Conservatoire Botanique National du Bassin Parisien a mis en ligne le 18 septembre 2018 un nouveau document de synthèse sur les plantes invasives. Cette liste hiérarchisée distingue 25 invasives avérées, dont 5 émergentes. 17 espèces sont sur une liste d'observation et 18, reconnues invasives dans d'autres régions, sont en liste d'alerte. Les espèces en liste d'observation ont un niveau d'impact moyen ou une faible capacité de dispersion.

Cette liste hiérarchisée distingue 25 invasives avérées, dont 5 émergentes. 17 espèces sont sur une liste d'observation et 18, reconnues invasives dans d'autres régions, sont en liste d'alerte. Les espèces en liste d'observation ont un niveau d'impact moyen ou une faible capacité de dispersion.

5 invasives émergentes

  • la crassule de Hems
  • l'hydrocotyle fausse-renoncule
  • les jussies invasives
  • le myriophylle aquatique
  • le rhododendron des parcs

Ces espèces émergentes sont présentées à la fin du document en téléchargement.

20 invasives implantées

  • l'érable negundo
  • l'azolla fausse-fougère
  • l'ailanthe glanduleux
  • l'élodée du canada
  • l'élodée à feuilles étroites
  • le sainfoin d'Espagne
  • la berce du Caucase
  • la balsamine de l'Himalaya
  • le cytise
  • la lentille d'eau minuscule
  • la vigne-vierge commune
  • le griottier
  • le cerisier tardif
  • les renouées invasives
  • le robinier
  • le solidage du Canada
  • le solidage glabre
  • les asters invasifs
  • le lilas

Une liste d'observation

On y trouve le buddleia, l'érigéron du Canada, le séneçon du Cap…

Une liste d'alerte

On y trouve l'asclépiade de Syrie, l'herbe de la pampa, le cotonéaster horizontal…

Signalement des espèces exotiques faunistiques envahissantes

Il est désormais possible de signaler une observation d’espèce invasive sur le site internet : EEE-FIF « Espèces Exotiques Envahissantes Faune Introduite en France ».