Les acteurs du projet

Le Conseil Départemental du Val d'Oise

Le Conseil Départemental du Val d'Oise, désigné maître d'ouvrage unique pour la réalisation de l'infrastructure de la Ligne 20, assure le pilotage du projet ainsi que sa réalisation. Il répond ainsi aux enjeux de mobilité qui sont un des objectifs prioritaires du Département en matière de politique de transport et contribue à améliorer l'offre de transport sur les territoires concernés.

L'État

L'État est l'un des financeurs du projet dans le cadre du plan Espoir Banlieues. Afin d'améliorer les déplacements en transports collectifs dans le bassin de vie des quartiers relevant de la politique de la ville, l'État a décidé, avec la Région, de réserver une partie des financements prévus par le Grenelle de l'Environnement à des actions de désenclavement de ces quartiers.

La Région Île-de-France

Les transports constituent une préoccupation majeure pour les Franciliens. Pour répondre à leurs attentes, la Région investit près de 1,5 milliard d'euros par an dans leur développement. À l'instar du projet de la Ligne 20, la Région soutient de nombreux projets avec une même priorité : améliorer les déplacements de banlieue à banlieue. Elle co-finance la création de cette nouvelle ligne de bus au titre du plan Espoir Banlieues.

Le STIF

Le STIF en tant qu'autorité organisatrice des transports en Île-de-France, veille au respect du programme, du calendrier et des coûts du projet. Le STIF imagine, organise et finance les transports publics pour tous les Franciliens. Au cœur du réseau de transports d'Île-de-France, le STIF fédère tous les acteurs (voyageurs, élus, constructeurs, transporteurs, gestionnaires d'infrastructures, etc.), décide et pilote les projets de développement et de modernisation de tous les transports, investit et innove pour améliorer le service rendu aux voyageurs.