À Maffliers, Montsoult et Attainville

En amont du prolongement de l'autoroute A16, un diagnostic archéologique a été conduit de mars à mai 2016 sur ces trois communes.

Maffliers Attainville Montsoult fouille 2016Voir l'image en grand Mur d’une cave semi-enterrée Les traces d'une occupation préhistorique sont ténues et peu évocatrices. Il s'agit de quelques silex recueillis et de deux fosses qui confortent l'hypothèse, déjà émise pour ce secteur, d'une présence ancienne depuis au moins le Néolithique.

À l’Âge des métaux (2 200-52 av. J.-C.), une occupation composée d'un enclos fossoyé délimite un espace interne de plus de 4000 m2. À l’intérieur, était implanté un bâtiment sur poteau, interprété comme un grenier.

À la période antique (52 av. J.-C.-476 ap. J.-C.), un établissement agricole composé de bâtiments sur fondations empierrées, d’un cave, d’un four, et autres structures domestiques, s’organise près d’une mare aménagée. Cette petite ferme s’intègre dans une trame assez dense d’exploitations antiques du terroir de la Plaine de France.