• Site du CEEVO
  • Valdoise Tourisme
  • Site de la MDPH
  • Site du SDIS
  • Val d'Oise Technopole
  • Val d'Oise Habitat
  • Site du SEMAVO
  • Site d'Ecran Vo
  • Site du CDFAS
  • Site du CODERPA
  • Site des archives départementales
  • site du musée Archéologique
  • Site du musée de l'outil
  • Site de la Maison du Docteur Gachet
  • Site de l'abbaye de Maubuisson
  • Site du Château d'Auvers-sur-Oise
  • Site du Château de la Roche-Guyon
  • Site Valdoise MyBalade
  • Ile de Loisirs de cergy-Pontoise
  • RDV.valdoise.fr
  • REVODOC
  • Actions Educatives
  • Site ANPER
  • Site senior du Val d'Oise
  • Subenligne, la demande de subvention en ligne
  • site du CAUE
  • Site du CODES 95
  • Debitex Telecom
  • Maximilien

Archéologie & histoire de Gonesse

Zoom sur les opérations archéologiques

Localisation de GonesseVoir l'image en grand SDAVO Localisation de Gonesse
Dans l'enceinte de l'aéroport du Bourget

Au lieu-dit Le Petit Chemin de Saint-Denis, avant la construction de hangars et de bâtiments, l'Institut national de recherches archéologiques préventives a mené un diagnostic en 2009.

Sur ce terrain de 9 hectares, quelques outils en silex (hache polie, lame) du Néolithique moyen et récent ont été recueillis.

Une fosse de stockage de La Tène ancienne contenait des fragments de céramique, des ossements d'animaux domestiques (porc, bœuf, capriné) et un pied de fibule en alliage cuivreux. À proximité, un grenier à grain surélevé de plan trapézoïdal est attesté par cinq traces laissées par des poteaux en bois.

Une grande quantité de céramiques antique (seconde moitié du IIIe siècle après J.-C.) ont été trouvées dans un fossé localisé à 500 mètres au sud-ouest. Elles se rattachent à un habitat situé hors de l’emprise des travaux.

Les nombreux tronçons de fossés articulés sur la voie (actuelle RD317) qui reliait Paris (Lutèce) à Senlis (Augustomagus) témoignent de la permanence du parcellaire entre l'époque gallo-romaine et l'époque moderne.

Le rond-point de la Fauconnière

Épée et fibule en cours de dégagementVoir l'image en grand SDAVO Épée et fibule en cours de dégagementEn 2009, le service départemental d'archéologie du Val-d'Oise a fouillé une petite nécropole gauloise sur la déviation entre les routes RD10 et 310. Les objets déposés dans cinq tombes de guerriers sont typiques du début du second âge du Fer (fin du IVe siècle/début du IIIe siècle avant J.-C.).

Les sépultures étaient aménagées dans des fosses oblongues creusées en pleine terre. Quatre étaient orientées est-ouest et la cinquième nord-sud. La taille des fosses, la disposition du mobilier et la présence de clous suggèrent que les défunts ont été ensevelis dans des cercueils.

L'un des guerriers avait été enseveli avec son épée contre son flanc droit et un fer de lance à gauche de sa tête. Un deuxième avait été inhumé avec son bouclier dont les vestiges étaient posés sur son bassin, son épée et ses vêtements retenus par une fibule. Une troisième sépulture contenait une épée à droite du squelette et deux fibules. L'ensemble rappelle les tombes de guerriers du second âge du Fer découvertes à Bouqueval et au Plessis-Gassot à la fin des années 1970 et 1990.

Entre la place du 6 mai 1945 et la rue de Paris

Plan cadastral, 1819 Voir l'image en grand ADVO, 3P 696 Plan cadastral, 1819 Avant le réaménagement d'un îlot d'habitation sur la rive droite du Crould, à quelques 80 mètres au sud de l'église Saint-Pierre-Saint-Paul, l'Institut national de recherches archéologiques préventives a réalisé un diagnostic en 2009.

Des outils en silex et des ossements animaux associés à des céramiques néolithiques attestent une occupation vers 2000 avant notre ère. Taillés dans un silex local, l'outillage comprend des racloirs, des lames, des armatures de flèche et des fragments de hache polie. Parmi la faune domestique, les bovins prédominent, suivis des porcs puis des caprinés. Le cerf, le sanglier et l'aurochs représentent la faune sauvage. Un poinçon a été façonné sur un métatarse de cerf.

Des fossés ont été creusés à la fin de la période carolingienne pour drainer des terres humides, voire marécageuses. L'un d'entre eux correspond peut-être au large fossé d'enceinte trouvé en 2008 au 69-73, rue de Paris. Aux XIIIe et XIVe siècle, un puits a été aménagé puis comblé, des arbres ont été plantés, un porc et un mouton ont été enterrés.

La période moderne est caractérisée par des remblaiements massifs avant la construction de maisons dotées de caves et de fosses d'aisance.

Plus récemment, la compagnie du Ciment-Verre dont le siège social était situé au 21, rue de Picpus à Paris a exploité un four de verrier.

En savoir plus

Carte archéologique de la Gaule : le Val-d'Oise, 95, ouvrage collectif dirigé par Monique Wabont, Franck Abert et Didier Vermeersch, Paris, Maison des sciences de l’homme, 2006 :

« Du VIIIe au Ier siècle avant notre ère : l’âge du Fer dans le Val d’Oise », par Alain Bulard, p. 100-106

« Bouqueval », par François Naudet, p. 187-189

« Le Plessis-Gassot », par Frank Abert et Nathalie Ginoux, p. 373-377.

Restez connectés

Conseil départemental

2 avenue du parc
CS 20201 CERGY
95032 CERGY PONTOISE CEDEX

Venir nous voir


Accueil public : du lundi au vendredi, de 8h15 à 18h00
Téléphone : 01 34 25 30 30

Inscrivez-vous à notre newsletter

Restez connectés et suivez toute notre actualité et nos derniers événements grâce à notre newsletter mensuelle !

Les dernières infos sur @valdoise