• Site du CEEVO
  • Valdoise Tourisme
  • Site de la MDPH
  • Site du SDIS
  • Val d'Oise Technopole
  • Val d'Oise Habitat
  • Site du SEMAVO
  • Site d'Ecran Vo
  • Site du CDFAS
  • Site du CODERPA
  • Site des archives départementales
  • site du musée Archéologique
  • Site du musée de l'outil
  • Site de la Maison du Docteur Gachet
  • Site de l'abbaye de Maubuisson
  • Site du Château d'Auvers-sur-Oise
  • Site du Château de la Roche-Guyon
  • Site Valdoise MyBalade
  • Ile de Loisirs de cergy-Pontoise
  • RDV.valdoise.fr
  • REVODOC
  • Actions Educatives
  • Site ANPER
  • Site senior du Val d'Oise
  • Subenligne, la demande de subvention en ligne
  • site du CAUE
  • Site du CODES 95
  • Debitex Telecom
  • Maximilien

Archéologie & histoire de Bouqueval

Voir l'image en grand ADVO 25Fi 19 Plan d'intendance de Bouqueval, 1786

Bouqueval est bordée au sud par la vallée du Fossé-à-deux-Gueülles, où coule un petit émissaire du Rhin, affluent du Crould. La Grande-Voyrie, Voirie-Vendresse ouVoirie-Perdue traversait le terroir à l'est. L'avenue de Beaumont, dont l'origine remonte sans doute à l'époque antique, se greffait sur elle au nord. À l'ouest, la route départementale 10 reprend le tracé de l'avenue de Saint-Denis, itinéraire médiéval que l'on suit de Bellefontaine au nord jusqu'à Sarcelles au sud.

Découvertes archéologiques

Quelques outils en silex du Néolithique ont été recueillis à La Fauconnière, auSoixante-Arpents et à La Hayette. Le lieudit La Pierredes Druides évoque sans doute un mégalithe disparu.

Au lieudit Le Fossé-à-deux-Gueülles, une nécropole de l'Âge du Fer associée à un enclos funéraire (28 x 17 mètres) orienté est-ouest a été partiellement fouillée en 1977 et 1978. L'ensemble, qui comprenait deux tombes à char et douze autres sépultures orientées nord-sud, a été daté entre 350 et 250 avant J.-C. Huit fosses rectangulaires abritaient des adultes et des enfants ; elles n'ont livré qu'une ou deux fibules en fer et une boucle de ceinture. Les dimensions modestes (1 mètre de côté) d'un coffre de pierres sèches retrouvé vide laissent penser qu'il a servi à un enfant ou à une incinération. Dans la paroi orientale d'une autre fosse, une niche quadrangulaire partiellement bâtie en pierres contenait deux vases superposés dont une très belle jatte imitant un bassin en bronze. Enfin, deux jeunes guerriers avaient été inhumés avec leurs fers de lance, leurs épées dans leurs fourreaux et leurs couteaux ; un de ces jeunes hommes portait en plus un torque. Jatte en terre cuite imitant un bassin en bronzeVoir l'image en grand C. Kohlmayer. Jatte en terre cuite imitant un bassin en bronze

Les deux tombes à char se signalaient par un riche mobilier. La première renfermait les restes d'un enfant sur la caisse d'un char dont les roues avaient été démontées et posées à plat ; les pièces de harnachement consistaient en phalères, anneaux de bronze, mors de filet, clavettes d'essieu ; les fibules en fer, le bouton à décor anthropomorphe, les bracelets en bronze ou lignite appartiennent au domaine de la parure. Dans la seconde sépulture, une jeune femme aux vêtements attachés par une fibule en fer avait été déposée sur un char dont subsistaient une cornière ajourée en bronze, des anneaux en fer, une clavette d'essieu, une garniture de stabilisation de l'essieu et le bandage complet de la roue gauche (1,05 mètre de diamètre).

Des prospections ont permis de repérer trois sites - gaulois à La Remise-des-Grands-Druides (céramique de La Tène II et III, ossements de porcs, chèvres, moutons et volaille), gaulois et gallo-romain à La Plaine-du-Moulin (entre 100 avant J.-C et la fin du IVe siècle), et de l'Antiquité tardive (IVe et Ve siècles après J.-C) à La Pointe-du-Teil.

L'église et le château

L'église Saint-Jean-Baptiste, attestée au XIIIe siècle, dépendait de l'évêque de Paris. Après une reconstruction partielle en 1545, Charles Boucher, évêque de Mégare, y bénit trois autels dédiés à la Vierge, saint Sébastien et saint Michel.

Un Pierre de Boquenval était seigneur du lieu dans la première moitié du XIIIe siècle. La seigneurie appartint ensuite aux Montmorency avant de passer, à partir du XVIe siècle, aux mains de grands officiers du Roi.

Du château où s'éteignit en 1726 le marquis de Saint-Laurent, premier colonel du régiment d'infanterie étrangère de Nice, lieutenant général, chevalier de l'ordre royal et militaire de Saint-Louis, seigneur de Bouqueval, Thiessonville et autres lieux, il ne restait rien en 1899.

En savoir plus

Carte archéologique de la Gaule : le Val-d‘Oise, 95, ouvrage collectif dirigé par Monique Wabont, Franck Abert et Didier Vermeersch, Paris, Maison des sciences de l'homme, 2006, p. 187-189.

« Bouqueval : Les trésors des tombes gauloises », par Rémy Guadagnin, Vivre en Val d'Oise, 6, 1991, p. 30-35.

« La nécropole celtique de Bouqueval » par Rémy Guadagnin, Les Dossiers : histoire et archéologie, 98, 1985, p. 52-63.

Histoire de la ville et du diocèse de Paris, par l'abbé Jean Lebeuf, Paris, Prault Père, 1755.

Cantons de Luzarches, Gonesse et Goussainville : en Pays-de-France, par Catherine Crnokrak, Isabelle Lhomel, Christian Olivereau, Agnès Somers, Paris, Association pour le Patrimoine Ile-de-France, Conseil Général du Val-d'Oise, 1998, 103 pages illustrées (Inventaire général des monuments et des richesses artistiques de la France. Images du patrimoine).

Églises du Val d'Oise. Pays de France, Vallée de Montmorency : dix siècles d'art sacré aux portes de Paris, par Dominique Foussard, Charles Huet et Mathieu Lours, Gonesse, Société d'histoire et d'archéologie de Gonesse et du Pays de France, 2008, p. 69.

Le patrimoine des communes du Val d'Oise, ouvrage collectif, Flohic Éditions, 1999. 2 volumes illustrés (collection Le Patrimoine des communes de France), p. 301-303.

Restez connectés

Conseil départemental

2 avenue du parc
CS 20201 CERGY
95032 CERGY PONTOISE CEDEX

Venir nous voir


Accueil public : du lundi au vendredi, de 8h15 à 18h00
Téléphone : 01 34 25 30 30

Inscrivez-vous à notre newsletter

Restez connectés et suivez toute notre actualité et nos derniers événements grâce à notre newsletter mensuelle !

Les dernières infos sur @valdoise