Expérimentation - Innovation : Covoit'ici

Covoit'ici est la solution concrète pour déployer un service public de covoiturage quotidien pour tous, y compris en territoires péri-urbains et ruraux.

Le projet est porté par un groupement composé de trois collectivités d’Île-de-France (Conseil Départemental du Val d’Oise, Communauté Urbaine Grand Paris Seine & Oise, Parc Naturel Régional du Vexin), une start-up francilienne inscrite dans le secteur de l’Economie Sociale et Solidaire (ecov) et un laboratoire public de recherche (Laboratoire Ville Mobilité Transport),

La Région Ile-de-France subventionne le Conseil Départemental du Val d’Oise ainsi que la Communauté Urbaine Grand Paris Seine & Oise, dans le cadre de l'appel à projets de la Région « innovation en faveur de la mobilité durable ».

Il s’agit de la première politique publique ambitieuse en matière de covoiturage local en France, qui permet de mettre l’économie du partage et ses bénéfices au service de l’action publique.

Le projet vise à permettre le développement et le déploiement d’un système innovant dédié à la pratique du covoiturage du quotidien (trajets de proximité). Adapté au milieu péri-urbain et rural, le réseau COVOIT’ICI répond à des besoins différents en fonction des territoires : rabattement vers des villes « portes », désenclavement, offre complémentaire en matière de mobilité…

Les stations de covoiturage permettent de mettre en relation de manière instantanée les passagers et les conducteurs, et d’offrir une solution ainsi immédiatement opérationnelle. La station de covoiturage étant connectée à Internet, permet de gérer l’ensemble des fonctions nécessaires (paiement, sûreté…), de communiquer avec les véhicules connectés, tout en étant accessible à tous. En effet, chacun peut participer simplement : pas besoin obligatoirement d’Internet, ni de smartphone. Etudiants, retraités, usagers en précarité de mobilité ou travaillant en heures décalées… tout le monde peut être concerné.

L’expérimentation, engagée pour une durée minimum de 24 mois, prévoit le déploiement d’un réseau de 20 stations de covoiturage.

Voir l'image en grand

Voir l'image en grand