Les carrières souterraines abandonnées

Le sous-sol du Val d’Oise contient en abondance des matériaux utiles, telles que :

• Le calcaire, employé comme pierre à bâtir,
• Le gypse, qui permet la fabrication du plâtre,
• La craie, utilisée pour la chaux, le ciment et le blanc de Meudon,
• Le marno-calcaire, pour l'amendement des terres.

Historiquement ces matériaux ont été exploités pour partie à ciel ouvert, pour partie en souterrain. Initialement entreprises à la périphérie des agglomérations, en dehors des zones construites, les carrières souterraines se trouvent progressivement incluses dans le périmètre urbain au fur et à mesure de l'extension de celui-ci.

118 communes sur les 185 que compte le Département sont concernées par la présence de cavités sur leur territoire.

Carte de localisation des carrières souterraines

Voir l'image en grand Yoann Bicep