Mystère à Auvers

L’inconvénient avec les hydres, c’est que leurs têtes repoussent. L’attachante équipe de jeunes enquêteurs, imaginée par Philippe Di Maria, qui avait résolu une énigme historique à Saint-Leu-la-Forêt va s’en apercevoir à Auvers-sur-Oise.

C’est encore sur la piste d’un trésor qu’une pierre gravée, ramassée par hasard, les met. Celui-ci a quelques siècles de plus que le précédent ; pourtant Van Gogh l’a rencontré durant son bref séjour à Auvers. Mystère à Auvers

Il a aussi une valeur et un pouvoir inestimables. Les membres d’une secte sont prêts à tout pour s’en emparer. Les vacances des Cardinaux, ainsi que le quatuor est baptisé, seront donc mouvementées mais fructueuses car malgré leur jeune âge, ils savent ce qu’est le baphomet, ont lu Chrétien de Troyes et Wolfram von Eschenbach, et connaissent tout du séjour de Vincent à Auvers.

Leurs aventures haletantes nous promènent d’un site à l’autre. Mystère à Auvers est ainsi un guide touristique où Philippe Di Maria ajoute ingénieusement au riche passé de la ville un épisode jusque-là inconnu ; mais qui sait…

Philippe Di Maria, Mystère à Auvers Le retour de l’Hydre, Fantasmak Editions